Métamorphose d’un lycée préfabriqué, Les dates à retenir !
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Nous vous suggérons d'ajouter carnet@caue92.com à votre carnet d'adresse.
Carnet
Les rendez-vous
 
Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter caue92
n° 034/juillet 2014
Métamorphose d’un lycée préfabriqué
Lycée Richelieu
Rueil-Malmaison (92500) 
Dans la pente. L’évolution des pratiques et l’augmentation des effectifs avait conduit à saturation l’espace du lycée Richelieu (2.100 élèves aujourd’hui), mettant en crise le plan rationnel selon lequel il avait été bâti (séparation des activités, centralisation des réseaux de circulation). Concours fut lancé en 2006 pour rénover et agrandir l’établissement. Depuis lors, les phases de livraison de ce chantier mené en site occupé, entamées en 2010, suivent un rythme régulier épousant le rythme du fonctionnement annuel du lycée. La fin du processus, prévue en 2015, est désormais proche. Ce projet a permis de réévaluer les espaces et d’en déceler les options fonctionnelles, de renouveler l’image du lycée tout en confirmant ses qualités premières : particulièrement la pente sur laquelle il est installé, un parc dans lequel il apparaît se fondre et deux bâtiments d’enseignement dominant la cime des arbres, inscrivant l’institution dans une topographie et un domaine à leur mesure. L’intelligence et la force de la transformation tiennent dans l’implantation radicale d’un avant-corps perpendiculaire à la voirie et aux deux bâtiments conservés qui, absorbant la déclivité importante du terrain (8m), innerve l’ensemble du nouveau lycée. Il dessine un vaste espace ascendant, tendu entre deux plateaux (le parvis d’entrée dominant la rue et un préau perché achevant la progression à l’intérieur), c’est une surface de distribution des flux, distribution des espaces collectifs (salle polyvalente, CDI, restaurant scolaire, administration), distribution des vues sur le paysage et, par dessus tout, de la lumière, une lumière inouïe qui pénètre en masse et s’immisce partout en d’infinies variétés.
André Chantalat et Gérard Liucci architectes associés

Maîtrise d’ouvrage : Région île-de-France. › Maîtrise d’ouvrage déléguée : Icade. › Maîtrise d’œuvre : André Chantalat et Gérard Liucci architectes associés. › Programme : Restructuration d’ensemble du lycée Richelieu en 4 phases et en milieu occupé (2100 élèves). › Surface HON : 24.000m² utiles (neuf : 10.000 m² / réhabilitation : 14.000 m²). › Coût : 40 M EUR HT. › Concours : 2006. › Livraison : 4 phases 2010-2015 (Phase 1 : bâtiment A : 2010 / Phase 2 : bâtiment D : 2012 / Phase 3 : bâtiments B et C : 2013-2014 / Phase 4 : espaces extérieurs : 2015). › Adresse : 64, rue Georges Sand, Rueil Malmaison.
image : Lycée Richelieu, Rueil-Malmaison, arch. André Chantalat et Gérard Liucci architectes associés © Raphaël Chantalat
Les dates à retenir !
Vendredi 19.09.2014
Les enfants du patrimoine
Samedi 27.09.2014
Promenade urbaine
Le Trapèze et l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt
Mardi 07.10.2014
Journée d’information – Logements
Accessions sociales - accessions privées : les différents modes opératoires.
Jeudi 16.10.2014
Conversations publiques 5/5 – la banlieue et la métropole
avec le paysagiste Michel Desvigne et l’écrivain Claude Eveno
Ce message vous a été adressé par le Caue92,
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Hauts-de-Seine
279, terrasse de l’Université, 92 000 Nanterre, T : 01 71 04 52 49, www.caue92.fr
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Nous vous suggérons d'ajouter carnet@caue92.com à votre carnet d'adresse.
Je ne veux plus recevoir ce courrier  Cliquez ici.