Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Nous vous suggérons d'ajouter carnet@caue92.fr à votre carnet d'adresse.

Carnet
Actualités - Architecture - Urbanisme -
n°016/novembre 2012

Virgule
Espace Pierre Brossolette
Villeneuve-la-Garenne

Composition en flux majeurs. C’est au renouvellement total d’un îlot urbain que, avec la charge de rebâtir une MJC, un square et un gymnase vieillis et hors-normes, les architectes Tessier-Poncelet ont abouti. Ce bâtiment à fonctions multiples, enjeu du programme de rénovation urbaine des quartiers Sud de Villeneuve, programmé par la Sem92 qui connaît bien le territoire communal, est bien plus qu’un équipement. Comme la virgule dans une phrase coordonne plusieurs éléments et, en même temps, permet une pause, l’opération harmonise la cohabitation des équipements nombreux qui peuplent cet îlot de bord de Seine : un collège, une école maternelle, une école de musique, son jardin et le jardin d’une maison de retraite. Elle met en musique tous les vides qui le constituent (dessertes, passages intérieurs, jardins privatifs) et qui, précédemment, se résumaient à une collection de flux traversants et de fonctionnalités autistes. Une orchestration dont on peut approcher la complexité quand on imagine les difficultés liées à l’empilement de contraintes de sécurité des différents équipements dont il fallait pourtant mutualiser les accès… Le projet, étayé sur les usages, a clarifié le lieu comme on éclaircit une haie, ou un jardin confus, révélant de nouvelles étendues. L’îlot a été rendu traversant. Pour permettre l’ouverture de cet espace intérieur, mais aussi pour servir une exigence globale de développement durable, le bâtiment est compact. Ramassé contre le pignon de la maison de retraite voisine à laquelle il s’adosse profondément en cœur d’îlot, il ménage ainsi un vide avec les pavillons voisins dans lequel a pris place le square qui bat au rythme des allées et venues des écoliers, de leurs parents, des collégiens, des musiciens, des sportifs… Toute une petite humanité, exposée à la rue, mais à l’abri de la rue, dont les déplacements impriment leur pulsation à ce territoire partagé. Pulsation répercutée comme en écho à l’intérieur du bâtiment dont la séquence d’entrée, vitrée, protégée par un porte-à-faux, est une scène. Utile aux deux équipements, elle ouvre sur un escalier théâtral, qui s’évase en montant ; une icône de l’attention portée aux déplacements à l’intérieur du bâtiment. Plutôt que de les superposer comme le préconisait le programme, les architectes ont accolé les deux équipements. La MJC se tient sur rue, le gymnase, plus grand, est au Sud, abrité derrière un mur-trombe. Si ce choix résulte d’abord d’une volonté de rationalisation volumétrique, d’un « compactage » du bâtiment, plus favorable aux critères HQE, ils ont su en profiter pour multiplier à l’intérieur un réseau fluide de déplacements (de haut en bas, de gauche à droite…), de vues et d’activités possibles. Un joyeux moment de quiétude.

http://www.tessierponcelet.com

› Maîtrise d’ouvrage : Ville de Villeneuve-la-Garenne › Maîtrise d’ouvrage déléguée : SEM92 › Maîtrise d’œuvre : Bruno Tessier et Roger Poncelet architectes › Programme : MJC 1300 m² (salle de danse, salle polyvalente, 3 salles d’activités), gymnase 1700 m², salle de gymnastique 275 m², square (aire de jeux 105m², 2 pelouses 1000m², espace de détente 550 m²). Bâtiment HQE › Surface HON : 3 361 m² › Surface toiture végétalisée : 1 550 m² › Budget : 10 M € HT › Concours : 2006 › Livraison : Septembre 2011 › Adresse : 3 rue Pierre Brossolette, Villeneuve-la-Garenne

Image : Bruno Barjhoux


Comme on jette des notes sur un carnet, cette publication inventorie des projets qui ont arrêté notre attention. Pour étoffer la collection, signalez-nous vos projets : carnet@caue92.fr

L’expérience de l’horizon
Extension de l’École polytechnique féminine (EPF)
Sceaux

Une marche de bois. La caractéristique des espaces urbains est d’évoluer sous la pression (les besoins, le coût du foncier…) qui conduit à exploiter au maximum, pour le meilleur ou pour le pire, les capacités constructives des terrains. Avec des ajouts relevant de la simple addition, souvent on tasse. Mais en faisant preuve d’agilité géométrique et réglementaire, on peut désaturer l’espace. Les étudiants de l’école polytechnique féminine de Sceaux en ont fait l’expérience grâce à la petite extension livrée par l’atelier d’architecture Bm2 au printemps. Ce bâtiment de bois, rationnel, conçu comme une marche entre deux parcelles d’altitude différente opère comme un sas de décompression. L’EPF se situe dans un quartier en pente, sur deux terrains en équerre que sépare un dénivelé d’un peu plus de 2 mètres. Le terrain dominant comporte un gros pavillon (de ces manoirs prisés au tournant du siècle dernier) et un bâtiment d’enseignement d’inspiration industrielle construit dans les années 1980 à titre provisoire. Monolithique, implanté sur limite le long de la deuxième parcelle, il était aveugle à elle. Moyennant une adaptation mineure du PLU, en y arrimant le nouveau bâtiment, les architectes lui ont rendu la vue. Ils l’ont creusé à rez-de-chaussée d’un passage droit conduisant en toiture de l’extension, le dotant ainsi d’une terrasse en balcon sur le jardin, de l’horizon qui lui manquait. On est face à un petit bâtiment au caractère tranché, linéaire, parallèle au bâtiment d’enseignement principal dont il est séparé par une sente rectiligne comportant un soubassement semi-enterré qui accueille cinq bureaux et trois salles de classe. Il faudrait plus de place pour évoquer la qualité réelle de ses espaces intérieurs, simples et variés. Ce petit édifice, transparent du point de vue constructif pour servir d’exemple grandeur nature (on est dans une école d’ingénieurs), résulte de l’association convaincue de deux jeunes architectes et d’une entreprise de bâtiment et de travaux publics dont la construction bois n’est pas le métier de base, mais un engagement volontaire. Joli mariage.

http://www.atelierbm2.blogspot.fr/

› Maîtrise d’ouvrage : École polytechnique féminine › Maîtrise d’œuvre : Atelier d’architecture Bm2 (Matthieu Breau et Méry Belmont) › Programme : 5 bureaux, 3 salles de classe, une salle d’examen › Surface : 650 m² HOB › Budget : 1,1 M € HT › Livraison : Avril 2012 › Adresse : 3 bis rue Lakanal - 3 rue du Lycée, Sceaux

Image : Atelier d’architecture Bm2

À vos agendas !

Jeudi 22 novembre
Traits d’union :
Architectures le long des voies ferrées 2/2

Paris, Zac Pajol (75018), Lausanne (CH), Londres (GB)

 

 



Image : Stanton Williams arch., Londres, 2011.© Hufton+Crow/John Sturrock




Une soirée du cycle Trans-Europe-Express.

Trois projets européens exposés par leurs architectes, pour une soirée en adéquation avec l’actualité du Grand Paris et la question de la construction autour des gares.

Centre sportif Pajol. 2012. ZAC Pajol, Paris 75018.
Pour en parler : Cécile Brisac, Brisac-Gonzalez architecture, Londres + Baptiste Le Brun, directeur des opérations urbaines, Semaest, Paris.

Musée cantonal des Beaux-Arts. 2011. Lausanne (CH).
Pour en parler : Alberto Veiga, arquitecto, EBV, Barcelone.

Université d’art de la « Central Saint Martin ». 2011. Quartier de King’s Cross, Londres (GB).
Avec : Patrick Richard architecte, Stanton Williams architects, Londres.

Conférence – dîner
19h00 - 23h00

Information + réservation
secretariat@caue92.com
01 41 87 04 40

Téléchargez le programme (pdf)
Téléchargez le bulletin de participation(pdf)

Vendredi 23 novembre
Les petites minutes N°07 : Apprentissages

Visites architecturales



Image : Brenac & Gonzalez arch., Gennevilliers, 2012. © Sergio Grazia


 

› Maison de l’apprentissage (Hôtel régional de centres de formations des apprentis) à Gennevilliers.
Avec Xavier Gonzalez et Mathieu Garcia, architectes + Philippe Mischler, direction des affaires immobilières de la CCIP.

› Chantier de la future école Abdelmalek Sayad, bâtiment à énergie positive, Nanterre.
Avec Nicolas Favet et Laurent Houdart, architectes + Pierre Rojat, directeur de l’architecture de la Ville de Nanterre + Alain Duval, directeur du bureau d’études Coretude + Bruno Burnouf, directeur de l’entreprise bois Vaninetti.

Visites guidées + déjeuner

8h45 - 14h30

Information + réservation
secretariat@caue92.com
01 41 87 04 40

Téléchargez le programme (pdf)
Téléchargez le bulletin de participation(pdf)

Jeudi 29 novembre
PLU et documents d’urbanisme

Journée d’information



Image : © Emmanuel Pierrot

Une journée proposée conjointement par le CAUE92 et la DRIEA Île-de-France / Unité territoriale Hauts-de-Seine.

Perspectives et grandes tendances.
› Adéquation avec les Grenelle 1 et 2 et le Grand Paris ?
Comment la mise en place du Grand Paris va t-elle influencer la rédaction des PLU, notamment dans les quartiers de gares. Quelle prise en compte des Grenelle 1 et 2 dans les PLU ? Intercommunalités, pôles métropolitains, comment maîtriser l’urbanisation et équilibrer le développement économique et social : l’exemple de Nantes / Saint-Nazaire.

Journée d’information
9h - 17h30

Information + réservation
secretariat@caue92.com
01 41 87 04 40

Téléchargez le programme (pdf)
Téléchargez le bulletin de participation(pdf)

Notez bien : Ce programme se déroule à Clichy.

Mercredi 12 décembre
L’école en paille du fort d’Issy

Visite de chantier



Image : Préfabrication des parois © Photo Michel Bulté


Une visite proposée conjointement par le CAUE92 et Ekopolis en partenariat avec le CNDB.

› La future école du fort d'Issy-les-Moulineaux.

Un bâtiment pionnier en Île-de-France conçu par les architectes Sonia Cortesse et Bernard Dufournet, premier établissement public de plusieurs étages à ossature bois isolé en bottes de paille.
Visite de chantier en compagnie de Sonia Cortesse + Pierre Sermage, conducteur de travaux Arbonis, macro lot bois.

Visite guidée
9h30 - 11h30

Information + réservation
Union régionale des CAUE d’Île-de-France
01 73 79 22 90
contact@urcaue-idf.fr

Formulaire d’inscription en ligne sur le site d’Ekopolis

Mercredi 19 décembre
Les petites minutes N°08 : Politique urbaine, projets et méthodes de concertation à Bagneux

Soirée-conférence aménagement



Image : Flickr.com © Zigazou

La politique d’aménagement de la ville de Bagneux. Un territoire, des problématiques : du Sud au Nord, des projets, des méthodes.

› Zoom sur l’opération de renouvellement urbain des quartiers Sud.
Présentation du projet d’aménagement, de la méthode de projet et du jury citoyen qui, donnant pour un tiers la voix à des habitants volontaires, a sélectionné les lauréats des projets d’architecture.

› Zoom sur les quartiers nord. Bagneux polycentrique.
Transports, enjeux urbains et économiques : impact des futures gares métro et Grand Paris express sur la ville. Analyse de territoire et méthode de projet.

Conférences + dîner
19h00 - 23h30

Information + réservation
secretariat@caue92.com
01 41 87 04 40
Programme complet disponible à partir du 23 novembre.

Notez bien : Ce programme se déroule à Bagneux


Ce message vous a été adressé par le CAUE92,
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Hauts-de-Seine
38, rue du Clos-Montholon, 92 170 Vanves, T: 01 41 87 04 40, www.caue92.fr



Je ne veux plus recevoir ce courrier Cliquez ici. Transférer ce message à un ami.