Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Nous vous suggérons d'ajouter carnet@caue92.fr à votre carnet d'adresse.

Carnet
Actualités - Architecture - Urbanisme -
n°010/Oct. 10

Ouverture
28 logements sociaux
Courbevoie

Logements à expérimenter. Amusante coïncidence. Le collectif d’artistes London Fieldworks avait installé une colonie de nids dans les arbres des parcs de Londres l’été dernier pour alerter les esprits contre la diminution du nombre de moineaux, et de logements sociaux. Une installation qui revient à notre mémoire à la vision de l’immeuble livré par KOZ et I3F à Courbevoie en septembre dernier. Sur la façade, saillants dans un entrelacs de tiges vertes (des fers à béton peints formant garde-corps au pourtour d’un réseau enveloppant de coursives et de paliers extérieurs) sont disposés, comme des perchoirs, des cubes blancs abritant des chambres. En guise de nid, on y ferait bien le sien. Les appartements baignent dans la lumière. Chaque pièce dispose d’un accès vers l’extérieur. Et, des extérieurs, il y en a à tous les étages, à profusion. Évidemment on pense à une interprétation nouvelle de l’immeuble-villas. Consigne donnée aux équipes lors du concours lancé par 3F avec la Ville de Courbevoie en 2007 : « le projet devra être l’aboutissement d’une réflexion sur l’habitat individuel en site dense ». Alors, il a d’abord consisté, côté architectes, à définir les qualités intrinsèques de l’habitat individuel pour les transposer dans le collectif. De ces vertus, ils ont retenu la flexibilité des intérieurs, la disponibilité d’espaces extérieurs, le caractère supposé unique de la maison et son inscription dans un système de voisinage. Transposition réussie. L’architecture de KOZ, jamais dénuée d’humour, n’est jamais simpliste. Au contraire. Elle résulte d’une pensée constructive rigoureuse, contrainte par la recherche de la plus grande fluidité des espaces de vie. Toujours, les architectes donnent de l’espace en plus. Ici, des paliers en plein-air qui distribuent deux appartements seulement, surdimensionnés pour pouvoir être utilisés à la manière d’avant-cours. L’opération résulte d’un découpage volumétrique volontaire qui permettait la démultiplication des façades, et des orientations. Une démultiplication « manifeste » dont le directeur délégué à l’architecture d’I3F souligne qu’elle contredit l’idée que faire durable implique une écriture architecturale formatée.

http://www.koz.fr
http://www.londonfieldworks.com/

Maître d’ouvrage : Groupe 3F > Maître d’œuvre : KOZ architectes / membre du collectif Plan 01 : Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel – Co-traitants : AMO HQE : Bio-concept ; BET structure : EVP ingénierie ; BET fluides : Cferm ; Economiste : Ripeau ; Acoustique : Peutz > Programme : 28 logements sociaux PLS, 1 local commercial, 1 local d’activité, 28 places de stationnement souterrain > Qualités environnementales : THPE 2005 > Shon logements : 2 378 m² > Shon commerces : 440 m²> Livraison : 2010 > Adresse : ZAC des Fauvelles, 75-83 avenue de l’Arche, ilôt B23, 92 400 Courbevoie.

Image : © Guillaume Grasset


Comme on jette des notes sur un carnet, cette publication inventorie des projets qui ont arrêté notre attention. Pour étoffer la collection, signalez-nous vos projets : carnet@caue92.fr

Rentrée
Collège 600
Nanterre

Sur mesure. Le nouveau collège Jean Perrin a été reconstruit sur son prédécesseur dans un voisinage pavillonnaire. Sa parcelle, qui s’évase comme une poche au creux du quartier, a une entrée étroite sur la rue. Dans le Petit Nanterre, fait de petites maisons, à peine ressort-il. Un exploit quand on connaît l’ampleur de ce type de programme, à contre-courant des tendances actuelles de l’architecture scolaire qui font de l’équipement, servi par sa taille, un monument de quartier. Le collège en impose en revanche par une transparence inouïe pour ce type de programme qui, contraintes de sécurité et de surveillance obligent, sont de plus en plus ceints sur eux-mêmes. Ici, pas d’effet de muraille. On est dans une figure urbaine évoquant celle du passage qui répartit différents bâtiments de part et d’autre d’un espace ouvert perpendiculaire à la rue. D’un côté (est) : le long bâtiment des salles de classe ; de l’autre (ouest) : le gymnase et les équipements sportifs. Reliant les deux côtés : le hall vitré. Implanté en travers de la composition et surmonté du centre de documentation, voici, filant la métaphore de l’hôtel particulier, la façade principale du collège qui, depuis la rue, délimite une avant-cours. Mais une avant-cours dont la théâtralité, au lieu de reposer sur un fond de scène majestueux et stable, repose sur la transparence et sur la profondeur mis en scène à travers le cadre du hall. Un cadre qui, jouant des plans successifs de l’architecture, du mouvement des élèves, du mélange de la lumière artificielle et de la lumière naturelle, des reflets des parois de verre et des contre-jours, agit comme une plaque révélatrice changeante. Des qualités scéniques que l’on retrouve à l’intérieur. Ce hall n’est pas un lieu de passage, comme souvent, mais bien un lieu d’accueil doté de signes qualifiants reconnaissables par tous : c’est un espace vaste, avec un grand escalier, des éclairages et des matériaux qui lui sont propres. Pour autant : pas d’effets de manche. Cette architecture parfaitement sobre impressionne par sa rigueur et par une qualité de réalisation où transparaît le goût des architectes pour l’invention technique et pour le chantier.

www.brenac-gonzalez-architectes.com/

Maître d’ouvrage : Conseil général des Hauts-de-Seine ; Maître d’ouvrage délégué : Semavo › Maître d’œuvre : Atelier d’architecture Brenac + Gonzalez, chef de projet : Mathieu Garcia › Études : BET tous corps d’état : Sofrétude ; BET façades : Van Santen ; BET cuisine : Systal ; Acousticien : ACV ; Économiste : Cabinet Tohier › Entreprise : Eiffage › Programme : Collège 600 : 17 classes, 2 segpa, internat 32 lits, 8 logements de fonction, CDI, cuisine, restaurant scolaire, gymnase type B d’utilisation mixte publique & scolaire › Qualités environnementales : Démarche HQE de niveau « Très performante » sur les cibles n°4 (énergie), 7 (entretien et maintenance), 10 (confort visuel); de niveau « Performante » sur les cibles n°1 (relation à l’environnement), n° 5 (gestion de l’eau), 9 (confort acoustique), 14 (qualité sanitaire de l’eau) › Shon : 9871 m² (collège +logements) › Coût : 23,55 M€ HT  › Livraison : Septembre 2010 › Adresse : 20-22, rue des Goulvents 92100 Nanterre.

Image : © Benoît Fougeirol

À vos agendas !

Mardi 23 novembre 2010
PLU et formes urbaines
Les ateliers UTEA 92 / CAUE 92



© CAUE 92 / Stéphane Couturier




Cet atelier, consacré à la fabrication de la ville à venir en première couronne sous influence des lois Grenelle 1 et 2 et du Grand Paris, inaugure une série de rencontres avec les communes et les acteurs de l’aménagement dans les Hauts-de-Seine.

Proposées par le CAUE 92 et l’UTEA 92 (Unité territoriale d’aménagement et d’équipement), ces rencontres sont conçues sous forme de matinées, à partir de retours d’expériences locales.

Matinée d’atelier
8 :30 – 13 :00
Atelier destiné en priorité aux élus du département des Hauts-de-Seine et aux agents des collectivités territoriales.

Programme et réservation
Secrétariat du CAUE 92
01 41 87 04 40
secretariat@caue92.com

Jeudi 25 novembre 2010
Compacités
Logements et formes urbaines : habitats collectifs linéaires.
Dosmasuno architectes, Madrid ; Pool architecten, Zürich.



Logements, Carabanchel, Madrid, 2007
Dosmasuno © Miguel de Guzman

Le CAUE 92 propose de continuer le débat entamé en juin avec cette troisième soirée du cycle de conférences dédié à l’actualité urbaine en Europe. Un cycle de rendez-vous transfrontaliers qui confronte les expériences en direct !

Programme et inscription à partir
du 15 novembre.

Conférence - dîner
18 :30 – 22 :00

Réservation obligatoire
01 41 87 04 40
secretariat@caue92.com

Participation : 20 €





Ce message vous a été adressé par le CAUE92,
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Hauts-de-Seine
38, rue du Clos-Montholon, 92 170 Vanves, T: 01 41 87 04 40, www.caue92.fr



Je ne veux plus recevoir ce courrier Cliquez ici. Transférer ce message à un ami.