Livres | L’art contemporain, l’homme, la ville.

Histoire, méthodes, observatoire.
Topos n° 16.

Qui s’en souvient ? L’exercice de conception et de gestion des villes, avant d’être intitulé "urbanisme" en 1910, s’appelait "organisation esthétique de la ville". Mais de quelle esthétique parlait-on ? Certainement pas de celle développée par les artistes qui entendaient fonder alors la Modernité ; une beauté synchrone avec leur époque … Pourtant, depuis vingt ans en France, c’est avec l’art contemporain qu’est monté en puissance un processus en faveur de l’esthétique publique et de la "civilité" des villes.
Pour comprendre cette situation, le CAUE92 a enquêté sur l’évolution des relations entre l’art et la cité, entre l’art et l’homme de son temps, depuis le XIXe siècle. Il a consulté l’histoire récente de cet "engagement mutuel" entre l’art contemporain et la ville tâchant de savoir quelles en sont les modalités.
Il a ouvert une série volontairement éclectique de textes courts dédiés à une œuvre, une initiative, un commanditaire, visant à refléter la variété et l’objectif avoué des interventions.

Éditeur : CAUE 92.
Directeur de la publication : Roger Prévot.
Rédacteur en chef : Jean-Sébastien Soulé.

160 pages, illustrations couleur.
Format : 23 cm x 33 cm.
Parution : Décembre 1995.
Prix spécial : 10,00 €

CAUE 92
envoyer l'article par mail